saintpi.com
Image default
Voyages Europe

Les raisons de mettre la Serbie sur votre prochaine destination

Les raisons de mettre la Serbie sur votre prochaine destination
5 (100%) 4 vote[s]

Vous avez donc décidé de voyager à travers l’Europe. Toutes nos félicitations! Vous avez pris une sage décision. Vous avez maintenant un plan vierge et le désir de le remplir. Il y a 50 États indépendants parmi lesquels choisir, alors pourquoi la Serbie ? Il y a un million et une raisons de visiter, voici neuf des plus convaincantes.

Les personnes les plus incroyables

Les gens sont magiques partout dans le monde, mais les 7 120 666 personnes qui composent la population de la Serbie méritent une mention spéciale. Vous ne trouverez tout simplement pas une nation plus énergique et engageante de personnes, d’hommes et de femmes aussi affûtés sur le plan académique qu’ils sont prêts à détruire leurs cellules cérébrales avec des nuits tardives et la débauche . Ce sont les gens les plus drôles, les plus sympathiques et les plus hospitaliers d’Europe.

Belgrade

Chaque nation dépend de sa capitale dans une certaine mesure, et la Serbie n’est pas différente. Belgrade est au centre de tout ce qui rend la nation incroyable. C’est la ville la plus vivifiante d’Europe, une ville à l’histoire immense qui ne s’ouvrira pas à vous et ne vous facilitera pas les choses. Belgrade exige votre attention et pas une petite quantité de travail, et une fois ses griffes en place, vous aurez du mal à partir.

Les monastères les plus majestueux d’Europe

Belgrade est une ville de haute intensité, mais l’énergie de la grande ville est magnifiquement équilibrée avec certains des monastères les plus impressionnants d’Europe. L’Église orthodoxe serbe a joué un rôle important dans l’histoire de la nation et, en tant que tels, ces complexes spirituels sont bien entretenus à l’ère moderne. Studenica, Krušedol et Žiča sont trois des meilleurs, tandis que Mileševa abrite une fresque qui est devenue la première image envoyée dans l’espace.

Une histoire complexe et déroutante

D’accord, si «complexe» et «déroutant» sont des mots rarement utilisés pour essayer de convaincre quelqu’un de la grandeur de quelque chose, mais écoutez-nous. La position géographique de la Serbie signifie qu’elle a passé son existence à la frontière entre l’Occident idéologique et l’Orient. Les empires ont mené de nombreuses batailles ici alors que les Serbes faisaient de leur mieux pour garder la tête hors de l’eau. Toute l’histoire européenne peut être référencée ici, des conflits médiévaux aux querelles du XXe siècle. La Serbie a tout pour plaire.

Nature captivante

Des forêts fascinantes, des montagnes enchanteresses et des rivières scintillantes ne vous viennent peut-être pas à l’esprit quand on pense à la Serbie, mais cela signifie seulement que la surprise sera encore plus un choc. La Serbie est un paradis pour les amoureux de la nature , c’est le moins qu’on puisse dire. Le canyon d’Uvac est tout aussi absurde que s’il avait été conçu par un enfant excité, tandis que les parcs nationaux de Tara et Fruška Gora sont aussi remarquables que variés.

Cuisine délicieuse

Les Balkans ont longtemps été vantés comme une utopie carnivore, et tout se concentre en Serbie. Les viandes grillées laissées par des siècles de domination ottomane ont été traînées sous l’égide de la Serbie avec l’ajout de toutes sortes de bizarreries, bien que les autres plats nationaux soient si appétissants que vous pouvez faire le plein sans toucher le ćevapi et le pljeskavica. Les végétariens ne devraient pas s’inquiéter non plus, car la Serbie est à la pointe de la révolution des herbivores dans la région. Vous retrouvez d’ailleurs des recette de cuisine Serbe sur les nouvelles du Net

Espace à revendre

De nombreux pays des Balkans aiment parler de ne pas être découverts, mais il est difficile de marcher dans les rues de Kotor , Mostar , Split et les autres sans se demander comment certains définissent le mot. D’un autre côté, la Serbie reste relativement calme par rapport aux normes touristiques modernes. Belgrade et Novi Sad attirent beaucoup d’attention, mais les visiteurs de villes magnifiques comme Sremski Karlovci , Užice et Zrenjanin peuvent être pardonnés de penser qu’ils sont les seuls étrangers de la ville.

Rentable pour le portefeuille

L’idée de choisir une destination de vacances en fonction du coût est un peu frustrante, mais ceux qui ont l’intention de couvrir beaucoup de terrain chercheront évidemment à tirer le meilleur parti de la devise choisie. La Serbie est un État moderne avec beaucoup de choses à voir et à faire, une nourriture incroyable et pas une petite quantité de plaisir, qui vous laissera avec de la monnaie à revendre . Elle reste l’une des destinations les plus abordables d’Europe, sans les hausses de prix ressemblant à des vautours observées dans les États voisins.

Une expérience unique

Cela doit être au sommet de la liste de souhaits de chaque voyageur, non? Tout le monde peut visiter une destination majeure et cocher les principaux sites entourés de touristes. Envie de quelque chose d’unique? La Serbie attend. Le tourisme est sans aucun doute moins développé ici, et en tant que tel, vous pouvez garantir que votre expérience portera davantage sur les bizarreries entre les sites que sur les impressionnantes collections d’art ou de musée.

La Serbie parle d’interactions momentanées avec les habitants à l’intérieur et à l’extérieur des restaurants et des cafés , d’expériences déroutantes dans les transports en commun et du frisson de l’inconnu. Vous vous devez de visiter.

Les endroits à visiter en Servie

En dépit d’être une nation fière avec une histoire immense et une couverture médiatique politique non négligeable, la Serbie reste relativement méconnue des enjeux touristiques et on en parle ci-dessous. Il s’agit d’un véritable crime, car le pays est plein au point de rupture avec des villes dynamiques, une nature magnifique et certains des meilleurs plats du continent . Voici la crème de la crème de la merveilleuse Serbie.

Belgrade

Par où commencer? La capitale de la Serbie est l’une des villes les plus animées du continent, mais il y a bien plus qu’une vie nocturne légendaire et une population passionnée . Belgrade a une grande variété de parcs à explorer, sans parler d’innombrables musées, galeries, monuments et le reste. La forteresse de Kalemegdan offre la vue la plus saisissante de la ville, bien que les grands restaurants lui en donnent pour son argent quand il s’agit de romance .

Novi triste

Le numéro deux suit le numéro un, il est donc juste de donner cette place à la deuxième plus grande ville de Serbie. Novi Sad est connue comme l’Athènes serbe pour une bonne raison. Le centre-ville est l’un des plus beaux du pays et la forteresse de Petrovaradin est peut-être tout aussi populaire que Kalemegdan. Il accueille également le festival EXIT en été, l’une des fêtes les plus emblématiques d’Europe.

Canyon d’Uvac

La Serbie fait un excellent travail dans la nature unique, et Uvac pourrait bien prendre ce biscuit en particulier. La rivière serpente comme aucune rivière que vous n’ayez jamais vue, une collection de rebondissements dramatiques sur fond de montagnes extravagantes, se combinant pour créer un spectacle qui mérite l’adjectif «inoubliable». Le fleuve se jette finalement en Bosnie-Herzégovine , mais ce sont ses aventures serbes qui captivent le plus l’imagination.

Montagne Tara

D’une rivière à une montagne, Tara est peut-être la grande colline la plus impressionnante du pays. La zone la plus boisée de Serbie cache l’un de ses meilleurs parcs nationaux, cerné par l’emblématique rivière Drina et ses gorges et ravins à couper le souffle. Les aficionados de la faune ont de quoi se passionner aussi, car vous pouvez rencontrer un ours brun, un faucon pèlerin ou un goosander. Il vaut mieux ne pas attendre les ours.

Gorges d’Đerdap

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait une frontière si elle était conçue par des divinités? La gorge d’Đerdap est la plus proche que nous ayons. La gorge elle-même est en fait plus une rivière, mais le classement n’est pas aussi important que la majesté. L’eau domine la vue, bordée de falaises spectaculaires qui cachent un certain nombre de grottes mystérieuses. Il est également connu sous le nom de Iron Gate, si vous vous retrouvez aux prises avec le nom (prononcé J-air-dap).

Niš

La troisième plus grande ville de Serbie est très différente de ses deux grands frères du nord. L’influence balkanique est forte ici, même s’il est difficile de se débarrasser d’une occupation quand elle laisse derrière elle des monuments macabres comme la célèbre Skull Tower. La plupart des crânes ont disparu, mais ceux qui restent sont un rappel macabre de plus de 500 ans d’occupation ottomane. Venez pour les crânes, restez pour la meilleure nourriture du pays .

Drvengrad

Construit spécialement pour le classique Life Is a Miracle (2004) d’ Emir Kusturica et également connu sous le nom de Küstendorf, Drvengrad est un autre délice onirique qui sort littéralement d’un film. Le village regorge de rues dédiées à certains des plus grands du monde moderne, 

Oplenac

Topola est une petite ville agréable située à mi-chemin entre Belgrade et Niš, mais c’est l’église qui se dresse au-dessus de la ville qui demande une visite. Son nom officiel est l’ église Saint-Georges , mais la plupart la connaissent simplement sous le nom d’Oplenac. Toute la famille Karadjordjević est enterrée ici, à l’intérieur d’une église avec l’un des intérieurs les plus impressionnants de la région. Plus de 40 millions de morceaux de verre coloré créent une mosaïque vraiment étonnante, avec plus de 15 mille nuances représentées. Si vous pensez que cela semble incroyable, attendez de le voir.

Fruška Gora

La province nord de la Serbie de Voïvodine est en grande partie plate, mais une montagne dépasse comme le plus douloureux des pouces. Fruška Gora est son nom, et la végétation luxuriante est son jeu. De nombreux monastères sereins s’y cachent également, abritant certaines des plus belles fresques de la région. Krušedol et Grgeteg sont particulièrement impressionnants, mais vous ne pouvez vous tromper avec aucun d’entre eux. Assurez-vous de tomber dans un salaš pour trop manger et un verre ou deux de rakija .

Sremski Karlovci

S’en tenir au nord, Sremski Karlovci pourrait bien être la plus jolie ville de Serbie . C’est une petite ville, qui abrite moins de 9 000 personnes, mais son histoire et son importance sont connues dans tout l’État. C’était autrefois le siège de l’Église orthodoxe serbe dans la monarchie des Habsbourg et a longtemps été la capitale culturelle de la Voïvodine serbe. L’architecture correspond à cette signification politique et spirituelle. Si vous ne faites qu’une excursion d’une journée en Serbie, faites-en Sremski Karlovci.

Novi Pazar

D’un village paisible du nord à ce qui pourrait être la ville la plus unique de Serbie. Novi Pazar est le centre de la culture islamique du pays, l’un des derniers vestiges de plus de 500 ans d’occupation ottomane. Cela ne veut pas dire que l’Église orthodoxe serbe n’est pas présente et que les deux confessions sont côte à côte dans cette ville dynamique. L’une des premières capitales de Serbie est située à proximité, la forteresse en ruine appelée Stari Ras .

Monastère de Studenica

La Serbie regorge de monastères idylliques du nord au sud, et Studenica pourrait bien être le meilleur du groupe. Fondé au XIIe siècle, le monastère a été fondé par l’homme qui a donné naissance à l’État médiéval serbe, l’emblématique Stefan Nemanja. Le monastère se compose de deux superbes églises en marbre blanc et d’un certain nombre d’autres bâtiments, mais l’histoire est tout aussi passionnante que l’esthétique. Vous ne trouverez pas de meilleur exemple de l’esprit de la Serbie qu’à Studenica.

Forteresse de Golubac

Forteresse du XIVe siècle à l’est du pays, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi cet emplacement a été choisi pour une fortification protectrice. Golubac se trouve au bord du puissant Danube, ce qui donne une impression intimidante dès le départ. Cela n’a pas changé la forteresse en passant par de nombreuses mains différentes au cours des siècles, bien que les moustiques rapaces aient pu être les plus terrifiants à la conquérir. Il reste l’un des sites les plus photographiés de Serbie.

Đavolja Varoš

«Devil’s Town» peut ne pas sembler être la destination la plus attrayante, mais Satan est introuvable dans le district de Toplica, à la frontière contestée du Kosovo. Đavolja Varoš est une collection de plus de 200 formations rocheuses particulières, généralement appelées “ tours ”, mais la vérité est que les décrire avec un seul mot n’est guère plus qu’un jeu d’idiot. La zone regorge de légendes – des histoires de ceux qui sont assez stupides pour trahir une sorcière – ainsi que des histoires de ceux qui sont intimidés par le diable, mais l’esthétique est plus que suffisante pour justifier une visite.

Kragujevac

Kragujevac est peut-être la ville la plus sous-estimée de l’un des pays les plus sous-estimés d’Europe. Le centre lui-même est assez industriel, mais la quatrième plus grande ville du pays abrite un immense parc de monuments aussi intense émotionnellement qu’esthétiquement impressionnant. Le parc a été construit en souvenir des citoyens locaux massacrés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale et possède de nombreux monuments cachés à l’intérieur, avec l’emblématique «vol interrompu» sans aucun doute le plus connu.

Retrouvez sur Annonces de France, site web d’actualités françaises, des idées pour vos prochaines vacances en France où à l’étranger.

Related posts

Où loger dans le Verdon ?

Journal

Les meilleurs moyens de transport lors d’un séjour à Lyon

Tamby

Séjour en Espagne : laissez-vous tenter pour la location !

administrateur